E-commerce aux particuliers (BtoC) : chiffres clés 2016 (FEVAD)

Qui dit e-commerce, dit quasi automatiquement Fevad. La Fédération e-commerce et vente à distance a publié, au début de cet été, comme elle le fait de manière régulière, une synthèse de chiffres clés qu’il convient de connaître, d’avoir en mémoire ou simplement à disposition. Que disent ces chiffres pour le secteur du BtoC ?

  • En 10 ans, les ventes sur Internet ont progressé de 675%, en s’établissant pour l’année 2015 a 64,9 milliards € pour 2015 (+14% / 2014) pour 835 millions de transactions en ligne (+19% / 2014).
  • 6,4 milliards € via les ventes par terminaux mobiles en 2015 (+40% / 2014), en précisant toutefois que pour les sites leaders de vente à distance, le CA généré par les mobile représente près de 25% du total des  ventes !
  • 850 000 acheteurs en ligne de plus en France sur un an, pour un global de 35,5 millions de français achetant sur Internet  soit 78,3% des internautes.
  • 6,6 millions de français ont déjà effectué un achat à partir de leur mobile.
  • Suivant les secteurs les parts de marché (PDM) du e-commerce sont très variables, les 3 principaux secteurs impactés par le e-commerce étant :
    • Tourisme : 43%,
    • Produits culturels : 39%,
    • Textiles de maison : 25%
  • Le CA global du e-commerce est concentré chez les principaux acteurs. Ainsi, 85% du CA est dans les mains de 5% des sites marchands. La Fevad note également un nouveau record de visitorat pour un site marchand avec plus de 2 miilions de visiteurs uniques par jour.
  • Le top 5 des sites e-commerce les plus visités en France se compose comme suit :

Amazon: 18 134 000 visiteurs uniques moyens / mois,
Cdiscount : 11 175 000 visiteurs uniques moyens / mois,
Fnac : 9 328 000 visiteurs uniques moyens / mois,
e-Bay : 8 116 000 visiteurs uniques moyens / mois,
Voyages SNCF : 6 440 000 visiteurs uniques moyens / mois.

  • 29% des acteurs de la vente en ligne utilisent un site web revendeur ou une place de marché.
  • Les places de marché représentent 9% des ventes de produits en ligne en 2015.
  • 78 € est le montant moyen d’une transaction (-4,5% par rapport à 2014).
  • 22,9 transactions en ligne et 1 780 € par acheteur en 2015.
  • Suivant la nature des produits le recours au smartphone vs l’ordinateur n’est pas le même :
  • La livraison devient un levier marketing puissant (est-ce vraiment étonnant ? Car c’était déjà le cas du temps de la VPC papier).