Amazon : seconde édition du catalogue papier de Noël

Et de deux ! Pour la seconde année consécutive, Amazon a publié un catalogue papier (oui, vous avez bien lu !) à l'occasion des fêtes de Noël ! Après avoir récemment ouvert une librairie physique à Seattle, le moins qu'on puisse dire, c'est que le géant mondial du commerce en ligne a la capacité de prendre à rebrousse poils ses concurrents ! Ou plus exactement de prendre en considération les desiderata de ses clients.

Après la folie e-commerce, toujours aussi vivace, de nombreuses enseignes, y compris parmi les pure players, constatent combien il est important de ne pas rester "monocanal" (ou plus exactement mono-support électronique), et qu'il convient dorénavant d'inscrire la démarche de vente des produits dans le paradigme voulu par les consommateurs (conso'acteurs) : je m'informe, je consulte, je vois les produits "en physique", j'en parle à mes amis... et in fine, peut-être que je vais acheter.

L'autre exemple révélateur dont nous nous sommes faits l'écho ici-même, et dans la même logique, ce sont les 3 Suisses qui, après une courte expérience "Magalogue", reviennent à leurs fondamentaux : le traditionnel catalogue de vente par correspondance.

Le Web fait-il rêver ? Ou, peut-on rêver sur un écran d'un ordinateur ou d'une tablette ?

Catalogue papier noel amazonPour en revenir à notre mouton du jour (un mouton noir, tant il va à contre sens de ce qui paraissait encore il y a peu, le vent de l'histoire du commerce), la version papier du catalogue de Noël qu'Amazon adresse à ses clients premium a 92 pages, soit 80 de plus que l'an dernier (preuve que l'expérimentation devait être valable). Ce format de catalogue papier qui propose une ergonomie reprenant les codes du site de la firme de Seattle, la possibilité de télécharger l'application de l'enseigne... est une réussite en terme de catalogue de vente à distance.

Mais, ce support "traditionnel" nous pose tout de même une sérieuse question : que vient faire dans la "galère" du Print, le géant du e-commerce ? A fortiori lorsque la cible de ce catalogue, avec ses jouets, est clairement nos enfants qui, on le sait tous, sont les premiers à être connectés. Seulement voilà, la connexion de ces derniers ne fait peut-être pas aussi bien fonctionner leur boîte à rêves, leur imagination... que le bon vieux papier !

L'expérience utilisateur (UX), c'est bien autour de cela que le "problème" réside. Un site e-commerce aussi bien conçu qu'il puisse l'être, fait-il autant rêver qu'un catalogue papier ? Là où le site ne cesse d'inciter à naviguer, le catalogue papier n'aide-t-il finalement pas à se concentrer sur l'objet de ses désirs (désirs révélés par le support catalogue lui-même) ?

De même, question subsidiaire, est-ce qu'une enseigne, aussi puissante soit-elle, peut facilement se démarquer de ses concurrents sur la toile ? Après tout, rien ne ressemble plus à un site de commerce en ligne qu'un site de e-commerce... Là encore, on retrouve la notion d'expérience utilisateur, mais à un autre niveau : l'attachement à l'enseigne, celle qui saura par tous les moyens faire vivre à ses clients ce qu'il souhaite vivre... 

En somme, l'omnicanal est bel et bien le credo que doivent avoir à l'esprit les commerçants contemporains, en ne se laissant pas "berner" par les sirènes de la mode (le "tout sur le web" et le "Print est mort !")... Le secret de la réussite réside sans doute là, en trouvant le juste équilibre entre les différents canaux de vente, pour faire vivre à ses clients les plus remarquables expériences.

Vincent Faouet sur Google+

e-commerce e-boutique vente à distance site marchand Amazon

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau