Trafic web : en attendant Google !

Mais que vient faire Samuel Beckett (auteur de la pièce "En attendant Godot") sur la toile et les problématiques de trafic des nouveaux sites ? Rien, c'est juste pour le titre de ce billet qui, à défaut d'avoir une portée littéraire, aborde le sujet ennuyeux de l'absence de référencement des nouveaux sites. Malgré l'enthousiasme des débuts, il est toujours rageant de constater que les efforts consacrés à la mise en ligne de son site (c'est vrai pour celui d'une personne physique mais ça l'est aussi pour les entreprises PME / PMI en B to B comme B to C - et là, c'est beaucoup plus embêtant), l'afflux de trafic se fait attendre. Alors, comment remédier au problème ?

Misez sur les médias sociaux...

Logo googlePourtant vous avez tout fait dans les règles de l'art en :

Mais malgré tous vos efforts, la lutte est difficile pour gagner les premières places des pages SERP. Et il est un peu compliqué, pour ne pas dire frustrant, de voir tant d'efforts, si peu récompensés, le trafic n'étant pas encore au rendez-vous ! Qu'à cela ne tienne, optez dès le début pour une stratégie gratuite de contournement.

Premier point, ayez le réflexe "médias sociaux" ! Pour cela, sélectionnez les médias sociaux où vous pourrez construire vos réseaux les plus en adéquation avec la thématique de votre site. Et surtout ne négligez aucun de ceux appartenant à votre liste, malgré ce que vous pouvez lire à droite où à gauche. Ainsi, à titre d'exemple, Google + est très moqué et l'on peut rapidement penser qu'il est inutile de s'y positionner. Ce serait commettre une grave erreur... Car, à défaut de pouvoir y construire une grande communauté de followers (car l'essentiel de votre cible ne s'y trouve pas forcément), Google + a l'avantage d'améliorer votre référencement naturel (normal Google favorise ceux qui favorise Google, la bouclme est bouclée...).

Pages entreprises, relais des posts de ceux que vous aimeriez voir vous suivre sont essentiels, comme de mettre en oeuvre une politique de curation de contenus (y compris issus d'autres sites - n'allez pas jusqu'à servir la soupe à vos concurrents non plus) abordant la même thématique que celle proposée par votre entreprise. Puis, chemin faisant, alimentez vos réseaux avec vos propres contenus jusqu'à devenir une référence auprès de votre public cible. Certes, cela n'améliorera en rien le référencement naturel (SEO) de votre site (les liens ou "backlinks" ici créés sont, dans quasiment tous les cas, en "nofollow" - contrairement à Scoop.it), mais cela vous générera un trafic important et qualifié. C'est plutôt pas mal, non ? Pour vous y aider et vous simplifier la tâche, vous pouvez utiliser des plateformes de marketing automation, type Limber, vous permettant de collecter des informations (principe de curation de contenus) que de les pousser vers vos réseaux sociaux, le tout en programmant la chose afin d'éviter de rester collé à votre navigateur.

... sans oublier vos médias classiques qu'il faut mettre à jour !

Dans le même temps, n'hésitez pas à proposer des informations à tous ceux qui sont séduits par ce que vous proposez au travers de votre site, cela vous permettra de débuter dans le linkbuilding... Même si ce n'est pas suffisant, ce sera déjà un premier pas. Et si vous voyez que la mayonnaise prend, rien ne vous empêche d'y consacrer plus de temps.

De même, lors de chacune de vos nouvelles publications sur votre site, pensez à demander à Google d'indexer votre page (via la Google Search Console). Vous pouvez en faire autant auprès des autres moteurs de recherche (Bing, Yahoo!), cela permettra d'accélérer l'indexation de vos pages.

Dans la même idée, toutes les occasions sont bonnes pour communiquer autour de votre site, histoire d'agréger, petit à petit, de plus en plus de trafic. On peut ici évoquer : vos messages d'attente téléphonique, cartes de visite et de correspondance, courriers commerciaux, factures, devis, signature d'emails, documents et flyers commerciaux, (supports de vente), affiches et PLV... Bref, le bon réflexe c'est, dès que vous lancez votre site, "j'en parle aussi souvent que possible". Sans pour autant en passer par la 4 x 3 dans toutes les rues de France, car cela coûterait très cher et, en plus, sauf à proposer une vraie révolution, vous n'êtes plus vraiment le premier à ouvrir un site, qu'il soit corporate ou de e-commerce !

Notez enfin que toutes ces techniques sont gratuites... Car, même si l'on peut envisager des stratégies payantes (achats de mots clés - adwords - promotion "display"), toutes les entreprises, a fortiori les PME et PMI n'ont pas les budgets nécessaire pour avoir une vraie politique SEA, pas plus que SMO. Donc, gratuitement, en attendant Google, vous pouvez faire pas mal de choses pour générer du trafic sur votre site... Et si vous êtes constant dans vos efforts de publications de contenus pertinents et de qualité (bannir le duplicate content SVP), le référencement naturel (SEO) viendra, comme son nom l'indique, tout naturellement.

Vincent Faouet sur Google+

e-commerce e-boutique site marchand référencement

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.