réseaux sociaux

Webmarketing loi murphy

Le webmarketing à l'épreuve de la loi de Murphy

Rien n'échappe à la loi de Murphy. Aussi, le Webmarketing doit passer sous ses fourches pour adopter les meilleurs principes qui vous permettront de véritablement développer votre activité. Cela est d'autant plus judicieux que tout étant traçable via les médias digitaux, il serait idiot de ne pas en profiter pour tester, tester encore et apprendre de ces erreurs, pour n'adopter que les bonnes pratiques.

Lire la suite

B to B inbound marketing

Inbound marketing B to B : les derniers ne seront pas les premiers

"Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers" (Matthieu - 20 - 16). Quoi qu'il en soit, et bien loin des études bibliques, le moins que l'on puisse dire c'est que Matthieu, tout apôtre qu'il fût, ne connaissait pas l'Inbound Marketing ! En effet, dans le domaine du B to B, il y a urgence à mettre en place cette stratégie, car les places sont chères et celles que votre PME / PMI perd maintenant seront d'autant plus difficile à gagner plus tard.

Lire la suite

Avenir inbound marketing

Quel avenir pour l'Inbound Marketing ?

À l'heure où tout le monde parle de l'Inbound Marketing, il va bien falloir en venir à se poser la question de ce que sera le lendemain, l'avenir (à-venir) de l'Inbound Marketing ? Simple phénomène de mode ou vraie opportunité marketing pour les entreprises, PME / PMI ? Et que sera l'Inbound demain, dans 5 ou 10 ans ?

Lire la suite

Communaute reseaux sociaux

Réseaux sociaux : toutes les entreprises peuvent-elles disposer d'une communauté ?

"Comment ?! Vous n'êtes pas sur les réseaux sociaux ?!" Quel décideur ou patron d'entreprise, a fortiori de PME / PMI, n'a pas eu un jour, récent, droit à cette remarque, emprunte autant d'étonnement que de réprimande ? Et pourtant, la question mérite réellement d'être posée avant de se lancer dans le réseautage : y-a-t-il vraiment intérêt à tenter de se lancer dans le social marketing ? Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu'une communauté ne se décrète pas, pas plus qu'elle n'appartient à l'entreprise...

Lire la suite

Sniply arme connexion conversion e commerce reseaux sociaux

E-commerce : SNIPLY, arme de connexion et conversion massives ?

Sniply arme connexion conversion e commerce reseaux sociauxRéseaux sociaux et e-commerce forment une alliance qui offre de nombreux avantages : créér une communauté de fans, entretenir un lien fort et régulier avec ses prospects et clients, générer du trafic, lancer des opérations dédiées... Ce n'est pas pour rien que d'importants e-commerçants misent sur les réseaux sociaux, en faisant en sorte de développer au maximum leur communauté (lire à ce sujet : "E-commerce et réseaux sociaux : en quelques chiffres").

Le danger, à la longue est bien évidemment de lasser ses fans par des communications égocentrées, ne faisant, au final, que la promotion de ses offres, de ses opérations, de ses avantages... Bref, d'être un média orienté. On sait à ce sujet combien le manque d'objectivité d'un média peut avoir des effets ravageurs.

Autant dire qu'il convient pour un community manager au sein d'une entreprise de commerce en ligne d'être prudent dans la gestion de sa communauté et de faire en sorte de lui offrir plus, toujours plus d'informations connexes à l'activité de l'entreprise, à ses produits, à ses offres sans tomber dans le travers de la promotion, qui a beau être ciblée, n'en est pas moins bête et méchante.

SNIPLY donne du sens à l'animation de vos réseaux sociaux

Avec Sniply, toute entreprise de vente en ligne souhaitant animer intelligemment ses communautés offre un avantage certain pour sortir de cette dangereuse ornière. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cet outil, voici rapidement de quoi il s'agit et comment, à mon sens, l'utiliser intelligemment.

Sniply, c'est quoi ? Sniply est un outil de retargetting destiné aux réseaux sociaux. Cet outil permet de publier des posts sur vos réseaux et de laisser venir les clients à vous. Mieux encore, de publier des contenus dont vous n'êtes pas à l'origine, mais que vous pouvez utiliser à votre compte, car en relation avec vos offres.

Sniply, comment ça marche ? Facile à utiliser, Sniply permet de faire un lien sur l'article (dont vous n'êtes pas à l'origine) vers votre site de commerce en ligne. Ainsi, lorsque qu'un membre de votre communauté repère un de vos posts et l'ouvre pour le lire, une fenêtre va automatiquement se superposer sur la page web consultée, avec votre visuel (logo de votre enseigne par exemple), un message que vous aurez préalablement défini et un bouton d'action renvoyant vers votre site.

En quoi Sniply donne de l'intelligence aux posts sur les réseaux sociaux ? Là, on entre au coeur du sujet. Imaginons...

Vous êtes dans le e-commerce et vous vendez des produits photos : boîtiers, bridges, objectifs, sacoches... Naturellement, vous gardez un oeil sur l'actualité photographique et consultez régulièrement les médias dédiés au sujet (ils sont nombreux : Réponse photo, Le monde de la photo, etc.). Or, un de ces journaux vient de publier un article dithyrambique sur une nouveauté pour laquelle vous avez mis en place une offre de lancement exceptionnelle. Donc :

  1. vous relayez grâce à Sniply l'article sur vos réseaux sociaux, en programmant Sniply avec un message personnalisé sur votre offre, un visuel et un bouton d'action permettant d'aller sur une page dédiée à l'offre proposée.
  2. Les membres de vos réseaux découvrant votre post, et curieux qu'ils sont des nouveautés (on n'est pas fan pour rien !) vous courir lire l'article... Et verront s'afficher votre exceptionnelle promo de lancement...
  3. Séduits, ils iront vers la page dédiée à cette offre sur votre site de commerce en ligne.

La mixité information "déconnectée" du pur aspect commercial + offre de lancement devient, en ce cas, un avantage concurrentiel évident. Ce n'est pas vous qui dîtes du bien du produit, mais un expert indépendant. En revanche, c'est vous et votre site de commerce en ligne qui profitez de l'occasion pour générer du trafic et convertir des internautes séduits par le produit. La logique est d'autant plus efficace et implacable qu'aujourd'hui, on le sait, les acheteurs vont d'abord chercher de l'information avant d'acheter et que dans un tel cas, vous leur offrez les deux pôles composant la démarche de l'acheteur contemporain.

SNIPLY est-ce que ça marche ?

Techniquement, cela fonctionne. Je l'ai testé (pour vous ! Oui, je sais, mais bon je suis comme ça !!! :)) et effectivement, techniquement cela fonctionne bien. De plus, disposant d'un Adblock sur mon navigateur, le pop-up sniply n'a eu aucun problème à apparaître ! Bref, de ce que j'en ai vu, c'est au point ! Après, est-ce qu'une démarche, que je qualifierai "d'intelligente", visant à utiliser les médias d'informations comme support "détourné" de vos offres commerciales sur les médias sociaux est efficace ? Je pense, avant tout, que cela se teste dans la vraie vie virtuelle !

De nombreux paramètres doivent entrer en ligne de compte pour que cela soit mécaniquement rentable : importance (effectif) de vos réseaux, qualité des informations que vous avez l'habitude de partager, vos fans vous considèrent-ils comme un véritable "influenceur"... ? C'est au travers de ces éléments que vous devez envisager l'utilisation d'un outil comme Sniply, car même s'il est disponible en version Freemium, pour pouvoir utiliser toute la puissance de l'outil (avec des éléments d'analyses de la conversion, du trafic...), il faut passer par la case "compta" de votre entreprise (de 29 à 149 $ US / mois). 

Mais quoi qu'il en soit, le monde virtuel est intéressant parce qu'il permet d'effectuer, tous les tests de la terre... Ce serait dommage de passer à côté, non ? Alors, pour en savoir plus Sniply, c'est ici !

Interet du multicanal des points de contact multiples

Multicanal : des points de contact multiples

Interet du multicanal des points de contact multiplesLa phase d'achat d'un produit pour les consommateurs se complexifie. Il est loin le temps où l'on se rendait en magasin, ou l'on consultait un catalogue de vente par correspondance, et même, plus près de nous, ou l'on naviguait sur un site de vente en ligne et que l'on achetait, directement.

Les réseaux sociaux, les avis clients (e-réputation), les ressources du net (content marketing)... sont autant d'éléments qui font qu'aujourd'hui, avant l'achat, le consommateur (consomm-acteur) passe par une phase de "considération". Période durant laquelle l'acheteur potentiel se renseigne sur la palette d'offres qui s'offre à lui pour répondre à son besoin.

Cette phase de considération est une phase d'orientation qui permet notamment au consommateur de réorienter son choix, voire de découvrir de nouveaux produits qu'ils ne connaissaient pas ! 

C'est d'ailleurs fort bien illustrer sur la présentation ci-contre, extraite de l'étude McKinsey&Company, publiée en septembre 2014, sur le thème "Accélérer la mutationnumérique des entreprises : un gisement de croissance et de compétitivité pour la France".

À noter que si cet exemple illustre l'aspect B2C, ce mode de considération du "consomm-acteur" est en phase de généralisation, et concerne forcément tous les secteurs (B2B y compris), car un acheteur d'entreprise est d'abord une personne physique.

L'on voit ainsi très simplement en quoi la multiplication des points de contacts numériques sont, dans le parcours d'achat du consommateur, pour les entreprises (PME / TPE également) soit :

  • une faille : pour les patrons d'entreprises qui ne l'auraient pas intégrée,
  • une opportunité : pour tous les autres.

La présence multicanal (ou omnicanal pour le retail) est plus que jamais une obligation.