La vente à distance travaille à domicile !

Vente a distance teletravailLa vente à distance est moderne. Preuve en est, même si ce n'est pas l'objet premier de ce site, l'information concernant l'accord de branche conclu le 6 juillet 2015. Cet accord sur le télétravail (travail à domicile) précise que cela vise à "faciliter l'accès à des organisations du travail qui permettent aux salariés qui le souhaitant, notamment pour des raisons de vie personnelle, de réaliser (...) tout ou partie de leur temps de travail à leur domicile".

L'accord de branche, signé par les deux syndicats patronaux de la vente à distance (SP2C - Syndicat des Professionnels des Centres de Contacts - et le SNVAD - Syndicat national social des entreprises de vente à distance) et les syndicats des salariés (CFDT - Confédération Française Démocratique du Travail -, CFE-CGC - Confédération française de l'encadrement - Confédération générale des cadres - et CFTC - Confédération Française des Travailleurs Chrétiens), définit que dans chaque entreprise, la mise en place du télétravail (comme les conditions de son exercice) sont arrêtées après information et consultation du CE (Comité d'Entreprise) ou à défaut des délégués du personnel et du CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail).

À noter que l'accès au télétravail doit faire l'objet d'une "organisation décidée d'un commun accord" entre les deux parties (employeur et salarié) et peut être justifié par des situations personnelles (distance domicile - travail importante, accompagnement d'un proche en fin de vie...). S'il est lié également à la "compatibilité avec l'emploi concerné", l'accord de branche sur la qualité de vie au travail doit êtr eprévu apr le contrat de travail ou via un avenant, pour une période déterminée ou indéterminée, ce dans le respect du principe de réversibilité (le salarié en télétravail eput exprimer à tout moment le souhait de réintégrer les locaux de son employeur, les règles sont les mêmes quand l'employeur veut mettre fin au télétravail).

Elle s’accompagne d’une période d’adaptation, durant laquelle le salarié et son employeur peuvent mettre fin à l’expérience, en respectant un délai de prévenance convenu à l’avance. En cas de passage au télétravail en cours de contrat, la période d’adaptation ne peut être inférieure à un mois ni supérieure à trois mois. De plus l'accord précise comme impératif le "retour régulier en entreprise, pour éviter l'isolement."

Enfin, l'entreprise doit prendre en charge les dépenses d'équipement en matériel de travail du domicile du salarié, ainsi que la mise en place et les frais issus de l'installation téléphonique et Internet nécesaire en période de télétravail. Et le salarié en télétravail est astreint à la même organisation et au même encadrement de la durée du travail que s'il travaillait en entreprise...

Quand je vous dis que la vente à distance c'est moderne ! Vivement que toutes les branches puissent signer un tel accord !

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à lire en son entier l'Accord du 6 juillet 2015 relatif au Télétravail dans la branche professionnelle de la Vente à Distance : Vente distance accord teletravail 6juillet2015vente-distance-accord-teletravail-6juillet2015.pdf (548.74 Ko)

Vincent Faouet sur Google+

vente à distance

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.