m-commerce : plus de 14 millions de français intègrent le smartphone dans le parcours d'achats

Par | Le 24/11/2015 | Commentaires (0)

Les francais accros aux smartphonesÊtes-vous accros ? Dépendant ? "À quoi ?" À votre smartphone pardi ! Si non, c'est sans doute que vous n'appartenez pas aux 70 % de français détenteurs de cet objet devenu "mythique" que l'on peut qualifié aujourd'hui d'incontournable. A tel point qu'il est devenu un passage "obligé" dans le parcours d'achats de 65 % des 18 - 44 ans en France.

L'étude Deloitte, intitulé "A game of Phones" (oui il se lâche chez Deloitte), sur les usages mobiles 2015 en France est d'ailleurs révélatrice de l'évolution spectaculaire de ce que l'on pourrait appeler le marché de la mobilité en France. Parmi les chiffres à retenir :

  • 70 % des français ont fait le choix du smartphone.
  • 900 millions : c'est le nombre de consultations des smartphones par jour en France.
  • Plus de 50 % de la population âgée de 11 ans et plus en est équipée.

Une fracture démographique importante

Si ces chiffres sont très évocateurs, il convient de noter que cette étude révèle une vraie fracture démographique au sein de la popualtion. En effet, mais est-ce une surprise, ce sont les jeunes les plus accros. Il suffit de consulter le graphique ci-dessous pour s'apercevoir que 6% des 18 - 24 ans vont jusqu'à consulter plus de 200 fois par jour leur smartphone, même en l'absence de notifications !

Consultation smartphone par jour fonction age

 

De là à dire qu'il y a de l'addiction, il n'y a qu'un pas... que l'on peut franchir facilement, car :

  • 35 % des 18 - 24 ans consultent leur smartphone dans les 5 minutes suivant leur réveil le matin
  • 39% de cette même tranche d'âge en France, dans les 5 minutes précédant le sommeil le soir !

Il ne nous appartient pas de juger du bien fondé au non de telles habitudes de consommation du smartphone auprès du jeune public, mais cela est très révélateur de la connexion qui existe entre cet outil et le public, ayant atteint l'âge de l'émancipation en même temps qu'apparaissait sur le marché les smartphones.

Un véritable bouleversement qui a des conséquences majeures sur les médias traditionnels comme la télévision, dont on le sait les chiffres d'audience sont de nos jours en voie de repli, puisque, toujours chez les 18 - 24 ans, 46 % utilisent souvent leur smartphone tout en regardant la télévision, alors qu'ils ne sont que 14 % chez les 45 - 54 ans.

 

Jamais sans mon smartphone !

On le voit, les générations évoluent avec les outils de leur époque... mais est-ce à dire que seuls les "jeunes" (entre guillemets car après tout la jeune n'est pas une question d'âge mais bel et bien d'état d'esprit !:)) sont des acrros ? Sans doute que non... Il suffit pour s'en convaincre de noter les chiffres suivants :

  • Jamais sans mon smartphone34 % des français utilisnt toujours ou très souvent leur smartphone sur leur lieu de travail.
  • 21 % des 18 - 24 ans l'utilisent en réunion, contre 17 % des 45 - 54 ans (comme quoi là l'écart n'est pas si important !).
  • 38 % des 18 - 24 ans l'utilisent en traversant la rue (les inconscients) contre 16 % des 45 -54 ans (les inconscients aussi mais... en moins fangios !).
  • 72 % des 18 - 24 ans l'utilisent en marchant seuls dans la rue contre 36 % des 45 - 54 ans (attention au lampadaire... trop tard !).
  • 22 % des 25 - 34 ans l'utilisent toujours, très souvent, ou occasionnellement au volant (c'est la Police qui va pouvoir remplir ses quotas !) contre suelement 10 % des 45 - 54 ans (ils ont sans doute plus beaucoup de points sur leur permis de conduire). Notamment pour consulter des applications dédiées à une assistance de conduitte (GPS).

Le smartphone un vrai enjeu commercial pour les entreprises !

Ce contexte d'utilisation intensive des smartphones prouvent, s'il en était besoin, que les mobiles constituent aujourd'hui une véritable opportunité pour les entreprises désireuses d'accroître leurs activités commerciales. Un média à utiliser avec intelligence en trouvant le juste équilibre entre pertinence et pression intrusive ! Car, comme le note Deloitte, si 11 % des français ont remarqué une annonce pour unproduit sur réseau social, seulement 2 % se sentent réceptifs à l'offre. Donc, le ciblage intelligent est impératif.

Enfin, s'il faut retenir une chose c'est l'importance du smartphone dans le parcours omnicanal des clients contemporains, pusique ce sont près plus de 65 % des 18 - 44 ans (soit les personnes nées en 1971 et 1997), ce qui représente près de 14 300 000 personnes en France (après calcul sur la base de la pyramide des âges de l'Insee au 1er janvier 2015) qui intègrent leur smartphone dans leur parcours d'achats.

Pour en savoir plus et télécharger l'étude, qui évoque aussi les objects connectés... C'est ici : Etude deloitte a game of phones 2015etude-deloitte-a-game-of-phones-2015.pdf (2.78 Mo)

Vincent Faouet sur Google+

vente à distance m-commerce

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau