Nouveau site e-commerce : 3 pièges à éviter !

Se lancer dans l'aventure du e-commerce, ouvrir un nouveau site de vente en ligne, réclame de la passion pour la vente (incontournable), mais aussi beaucoup de méthodes pour éviter de tomber dans les pièges classiques qu'ont connu de nombreux e-commerçants. Des erreurs qui les ont fait disparaître rapidement des écrans radars ou revoir de fond en comble leur copie. Bref, pour éviter qu'il ne vous arrive la même chose, découvrez les 3 pièges à éviter pour mettre toutes les chances de réussite commerciale de votre côté.

Se concentrer sur son entreprise... pas sur ses futurs clients !

E commerce 3 erreurs a ne pas commettrePremier piège à éviter, et sans doute l'un des plus communs, c'est de chercher à adapter son nouveau site de vente en ligne à son entreprise et à ses habitudes. De façon générale, c'est le raisonnement classique qui veut que l'on cherche à modeler son site à sa façon de travailler, à sa logique de réflexion (catégories), etc. Seulement, le site n'est pas fait pour les gens de l'entreprise mais pour ses clients, et cela fait toute la différence...

De fait, lorsque l'on monte un nouveau site de vente en ligne, il est important de :

  • Partir d'une page blanche, en oubliant les habitudes de travail, la sémantique interne et ce qui arrange le plus les services de la société. Notez que cela est vrai pour toutes les entreprises, qu'il s'agisse d'une société déjà structurée comme d'un auto-entrepreneur qui ne pourrait raisonner qu'en fonction de ce qui l'arrange le plus.
  • Interroger des clients et prospects, voire les acheteurs potentiels des produits qui seront proposés sur le site pour connaître les fonctionnalités dont ils souhaitent disposer.
  • Chercher à se différencier des concurrents identifiés. Qu'il s'agisse d'un positionnement d'entreprise, d'une façon de présenter les produits, d'une prestation de services connexes, ne faites pas comme les autres, sinon quel intérêt pour les internautes ?

Si vous n'en passez pas par là, vous réaliserez sans doute un site qui vous plaira beaucoup... Mais, comme son but n'est pas de vous plaire, mais de plaire à vos clients, il est indispensable de les mettre au centre des enjeux de votre site de vente en ligne...

Oublier le contenu...

Second piège à contourner, ne pas soigner le contenu. Il est souvent tentant de reprendre des descriptifs produits, des photos, etc. déjà existants. C'est facile, rapide, économique et, en plus, de nombreux e-commerçants le font déjà, pourquoi ne pas les imiter ? Grave erreur !

Le contenu doit être la pierre angulaire de votre futur site. Il convient donc de le traiter avec une grande rigueur. Cela a plusieurs avantages :

  • Asseoir le positionnement que vous avez défini en amont (mots clés, textes et photos doivent être le reflet, même lorsque vous parler de vos produits, de ce qui fait l'essence de votre site, de ses spécificités versus la concurrence).
  • De même, vous prenez spécifiquement en compte les besoins de vos clients potentiels en répondant point par point à ce qu'ils attendent de leurs achats sur votre site. Vos textes doivent être vendeurs, porteurs d'éléments de réassurance pour éviter que les internautes qui navigueront sur votre site ne se posent des questions à la lecture de vos textes. Bref, il est nécessaire, si vous souhaitez vendre, que les internautes n'aient pas de questions à se poser, puisqu'ils trouveront naturellement des réponses... Si vous ne répondez pas à leurs interrogations naturelles (autant que légitimes), vous êtes "out". Ils iront voir ailleurs.
  • Enfin, un contenu spécifique, propriétaire (images, textes, vidéos, PDF...) est naturellement bon pour le référencement. Google déteste le duplicate content (contenu dupliqué), et pénalise les sites qui en font preuve. Autant dire qu'ouvrir un site avec des contenus identiques à ceux qui existent déjà ailleurs ne sera pas bien vu par le moteur de recherche n°1 (et de loin) sous nos latitudes...

Ne pas travailler son contenu en amont, avant l'ouverture du site serait se tirer une balle dans le pied.... Et ne pas oublier de le faire vivre, de le renouveler régulièrement, d'y apporter de nouveaux éléments au fil du temps, en alimentant un blog sur votre site de e-commerce... Ce qui vous permettra de créer des relais via les réseaux sociaux.

Pas de site e-commerce sans responsive design !

Enfin, d'un point de vue technique, il est nécessaire de disposer d'un site en responsive design.

Le m-commerce étant un enjeu d'avenir pour le commerce en ligne, monter un site techniquement inadapté aux différents outils de consultations (ordinateurs, tablettes, smartphones) c'est se couper d'une partie importante de trafic. Pire encore, vous envisagez sans doute de réaliser des campagnes d'emailings pour faire vivre votre site... De nombreuses personnes consultent leurs e-mails via leur téléphone portable... Et si, via un lien, au sein d'un de vos e-mails (lui aussi en responsive également SVP), elles souhaitent en savoir davantage sur un produit et se retrouvent sur un page web illisible sur smartphone, vous perdez immédiatement toute opportunité de faire une vente.

Bien évidemment, il existe de nombreux autres paramètres à prendre en compte, expérience client, tunnel d'achats, services connexes, organisation des catégories comme des fiches produits, facettes... Mais, ces trois points me semblent essentiels à prendre en compte pour réussir dans le e-commerce.

À savoir...

Cet article a été rédigé à l'invite d'Olivier Clémence. Ce dernier, auteur du blog www.reussir-mon-ecommerce.fr a souhaité interroger, via le principe d'un carnaval d'articles, plusieurs bloggeurs spécialistes du domaine pour permettre à celles et ceux qui souhaitent se lancer dans l'aventure du e-commerce de ne pas commettre des erreurs qui peuvent se révéler fatales à leur activité commerciale. Vous pouvez retrouver les articles de mes "coreligionnaires" sur le thème des "3 erreurs à éviter lorsque l'on se lance dans le e-commerce" ici-même ! Bonne lecture.

Vincent Faouet sur Google+

e-commerce e-boutique vente à distance site marchand

4 votes. Moyenne 4.75 sur 5.

Commentaires (1)

Adrien Legoff
  • 1. Adrien Legoff (site web) | 22/07/2016

Bonjour,

Super article, merci ! Il arrive encore trop souvent que les concepteurs de solutions négligent leur landing page ou bien au contraire surchargent l'information, ce qui nuit à la compréhension de l'internaute et fait baisser le ROI. Le tout est d'allier simplicité et clarté d'explication du produit. Afin de faire bénéficier à vos lecteurs d'un complément d'informations, je vous propose de partager une ressource que nous venons de publier, qui explique en détail comment vendre des produits sur Google Shopping : http://www.lafabriquedunet.fr/analytics/articles/erreurs-conception-landing-pages-roi/

Encore merci et à bientôt,

Adrien.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.