Référencement : du triangle d'or au tube en argent

Par | Le 15/10/2015 | Commentaires (0)

Referencement evolution triangle d or source mediative 1L'évolution de la présentation des pages de résultats des moteurs de recherche comme les habitudes et moyens (ordinateurs, smartphones, tablettes) de consultation des internautes de ces mêmes pages font évoluer les zones chaudes où se portent prioritairement l'oeil des internautes. Zones où il faut donc placer son site afin d'augmenter son trafic pour, in fine, augmenter les conversions souhaitées.

Le triangle d'or est mort ! Vive le tube en argent...

Comme le montre une étude Mediative publiée en 2014, via eyes tracking, l'évolution entre 2005 et 2014 est flagrante. En l'espace de 9 ans, l'oeil des internautes ne se portent plus au même endroit des pages SERP (Search Engine Result Page). Cela s'explique par deux paramètres :

  • Google ajoute de nouveaux éléments à ses pages SERP (carrousel d'images, plans, annonces shopping, les résultats locaux... sans oublier le nombre de liens commerciaux - annonces AdWords - qui ne cessent d'augmenter puisqu'il s'agit de l'essentiel des revenus de Google). L'ajout de ces éléments vient à perturber le schéma "classique" du chemin de l'oeil de l'internaute... et contribue grandement à la mise à mort du triangle d'or... Une tuile pour les sites et leur besoin de visibilité dans les pages SERP, mais une aubaine pour l'internaute car Google cherche avant tout à être le plus pertinent dans les réponses qu'il apporte aux requêtes (ce, y compris, pour les liens commerciaux avec la notion "Quality score" qui veut que "plus le niveau de qualité de l'annonce est élevé, plus les coûts sont réduits et meilleure est la position").

Resultats google visuelsResultats google planResultats google shopping

  • Les habitudes de consultation des internautes qui évoluent rapidement. Ainsi, selon les chiffres clés de la mesure web analytics de Médiamétrie (chiffres de septembre 2015), plus de la moitié des visites sont réalisées sur écrans mobiles (smartphones et tablettes). Avec plus de 4 visites sur 10 via un téléphone mobile (46.2 %) et près de 1 visite sur 10 via une tablette (9.1 %), les display mobiles prennent la tête des moyens de consultation du net avec 52,8 % des consultations, contre 46.2 % pour les ordinateurs (le reliquat étant l'effectif des consultations via TV et consoles). Or sur un mobile ou une tablette, la consultation des pages SERP diffère du fait de l'espace d'affichage (plus restreint que sur un écran d'ordinateur) et le moyen de navigation et de défilement des pages (défilement vertical du hat vers le bas).

Ces éléments conjugués font que dorénavant le triangle d'or a perdu ces angles pour se transformer en une sorte de tube (un grand rectangle tout en hauteur comme sur la partie droite de l'image pricnipale) que je qualifierai d'argent.

Pourquoi en argent ? Simplement parce que, comme souligné plus haut, les liens commeriaux et autres annonces shopping sont de plus en plus nombreux au sein des pages SERP... Des élements qui sont, pour l'annonceur, payants... À double titre, pour y être mais aussi pour obtenir le trafic souhaité (le top 3 des annonces adwords est toujours aussi convoité)... Un investissement qui ne doit pas faire oublier les efforts en matière de SEO car les internautes ne sont pas dupes. D'où l'intérêt de mixer les techniques SEO et SEA (SEM) afin d'obtenir les meilleurs résultats.

Etude mediative 2014 evolution des pages de resultas de recherche de google et effets sur les utilisateursetude-mediative-2014-evolution-des-pages-de-resultas-de-recherche-de-google-et-effets-sur-les-utilisateurs.pdf (13.75 Mo)

Communique mediametrie septembre 2015 les chiffres cles de la mesure web analyticscommunique-mediametrie-septembre-2015-les-chiffres-cles-de-la-mesure-web-analytics.pdf (161.71 Ko)

Vincent Faouet sur Google+

seo référencement sea sem

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau