E-commerce : l'offensive des établissements E.Leclerc

Depuis le 13 avril 2016, E.Leclerc alimente le landerneau (c'est le cas de le le dire !) du e-commerce avec son nouveau site de vente en ligne d'articles de sport. Le site du distributeur breton (www.sport.leclerc) mise dans un premier temps sur l'Euro de Football 2016 qui se déroulera du 10 juin au 10 juillet 2016 en France, avec une offre largement dédiée à ce sport (maillots officiels des équipes nationales en compétition). Preuve en est que l'offensive de l'enseigne en matière de e-commerce se poursuit !

Déjà plus de 2,4 milliards d'euros en 2015 !

E leclerc lance un site e commerce consacre au sportLe motif de ce lancement est expliqué par le distributeur comme suit : "Afin de satisfaire aux usages toujours plus digitaux de ses clients et poursuivant son déploiement multicanal." Aussi, à compter du mois d'août 2016, l'offre sera élargie aux disciplines sportives les plus pratiquées (cycle, running, fitness / forme, natation et sports collectifs - foot, rugby, hanbdall, volley-ball basket-ball - sports de raquette - tennis, badminton, ping-pong, squash) comme l'indique Aude Chardenon dans un article publiée sur LSA le 12 avril dernier. Notons également que ce site propose au porteurs de la carte E.Leclerc des avantages spécifiques et permet, outre la livraison à domicile, le retrait des commandes en magasin.

Mais au-delà, c'est une véritable offensive dans laquelle se lance l'enseigne qui devrait ouvrir un espace dédié à la parapharmacie (au moment où ses lignes sont écrites, le lien existe bel et bien sur le site mais il est en dérangement !!! Car après une première annonce de mise en ligne début avril, la parapharmacie en ligne ne devrait véritablement prendre sa place sur la toile que ndas le courant de mai 2016) qui viendra en complément des offres d'ores et déjà proposées en matière d'optique.

Bref, le distributeur poursuit son développement multicanal puisque ces éléments sont la transposition de corners déjà existants en magasins physiques. Une politique qui semble lui réussir puisque le mouvement a annoncé avoir réalisé 2,4 milliards d'euros de ventes online en 2015, notamment grâce à ses 600 drives.

Vincent Faouet sur Google+

e-commerce

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.