E-commerce : augmenter la conversion grâce aux réseaux sociaux

Les médias sociaux et les réseaux que l'on peut y créer sont, comme on l'a déjà vu, une vraie opportunité pour les e-commerçants. Mais au-delà des éléments de visibilité, de e-réputation, d'ouvrir un nouveau canal de discussion avec ses clients et prospects, les médias sociaux permettent de façon détourner d'améliorer le taux de conversion des sites de e-commerce. 

S'inscrire via Facebook, Twitter,...

E commerce conversion boutons medias sociaux reseauxLe taux moyen d'abandon du panier est d'environ 70%, ce qui de facto réduit de façon notable le taux de conversion de votre site (en moyenne, environ 3%).

Certes, d'un secteur à l'autre, les taux d'abandon ne sont pas nécessairement identiques. Les achats nécessaires sont plus "sécurisés" que les achats plaisirs (Drive vs Tours opérateurs). Mais, quel que soit votre secteur d'activités, il existe un certain nombre d'éléments expliquant un taux élevé d'abandon du panier par l'internaute. 

Parmi ceux-ci, on peut évoquer :

  • des frais de livraison trop élevés,
  • des délais de livraison trop longs,
  • manque de moyens de paiement,
  • trop étape dans le tunnel d'achat,
  • etc.

Sans oublier... la nécessité pour l'internaute de se créer un compte sur le site de vente en ligne pour finaliser son achat. Et là, c'est vraiment dommage !

D'autant plus malheureux, qu'à ce jour, ne serait-ce que pour le B2C, rien que pour Facebook ce sont 30 millions de français qui sont actifs sur ce réseau. Autant dire qu'un simple bouton "S'inscrire avec Facebook" ("Facebook Connect et en offrant le choix d'autres réseaux sociaux en plus d'une inscription classique) peut permettre de faciliter grandement la transformation d'un visiteur en acheteur, en supprimant l'étape désagréable du "remplissage du formulaire".

Une technique d'autant plus intéressante que le e-marchand pourra en même temps récupérer un certain nombre de données sur l'internaute émanant de son compte Facebook, bénéficiera de la viralité (en apparaissant sur la page Facebook de l'internaute). Bref, de quoi qualifier un peu plus sa clientèle en ligne et de s'offrir un peu de pub bon marché, tout en offrant un formulaire pré-renseigné à l'internaute, afin qu'il y valide son adresse de factuation / Livraison. Éléments qui devront rester en mémoire, pour être directement proposé lors de la prochaine visite de l'internaute...

Pour en savoir plus sur l'abandon de panier, je vous invite à télécharger l'infographie de Kamel Lefafta réalisée pour le blog.lkconseil.com : E commerce abandon de panierE commerce abandon de panier (952.42 Ko)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.