Référencement : 3 étapes pour choisir les mots-clés efficaces

Methode pour trouver mots clesPhase initiale et cruciale de votre stratégie de référencement, le choix des mots-clés n’est pas aussi simple qu’il n’y parait !

Car, au-delà des aspects d’intérêts et de faisabilité (en matière de positionnement en fonction de la concurrence), vos mots-clés doivent décrire tant votre activité que le contenu de votre site e commerce.

La recherche de mots-clés est un travail important, qui peut-être chronophage, mais qui a le double intérêt de déceler les "expressions" ou "termes de recherche" qui assureront votre référencement naturel, comme ceux pour lesquels il faudra recourir aux campagnes d’achats de mots-clés (AdWords) et définir un budget.

Pour effectuer ce travail de référencement en étant pertinent, voici une méthodologie, en 3 étapes, sûre, pragmatique et facile à mettre en oeuvre dans toutes les entreprises (PME / TPE) :

  1. Chercher.
  2. Affiner.
  3. Valider.

Mots-clés et référencement : l’affaire de tous dans l’entreprise

Chercher : la première étape est de réaliser un brainstorming avec les membres de vos équipes. Chacun ayant sa sensibilité et ses connaissances spécifiques, ils pourront tous avoir un rapport aux mots, d’un point de vue sémantique, différents.

Ce "remue-méninge" doit se faire en ayant à l’esprit quelques bases en matière de définition des mots-clés. Car, de bons mots clés se définissent en fonction de :

  • la cible que vous souhaitez adresser,
  • les produits et / ou services que vous proposez,
  • la stratégie d’entreprise par rapport à celle de vos concurrents.

Mais également, en termes de qualité, je veux dire par là :

  • utilisation par votre cible (sa pertinence, car votre jargon technique n’est pas forcément celui de vos clients),
  • capacité à convertir (achat, demande de contacts…).

De facto, l’on voit bien que la Direction ayant posé une stratégie, le service  marketing connaissant sa cible et les objectifs à atteindre, le service produits maîtrisant parfaitement les spécificités et / ou avantages des produits commercialisés, le service communication maîtrisant la sémantique maison, les services commerciaux et relation clients étant sensibilisés aux expressions de vos clients et prospects, tous ont… leurs mots à dire !

Plutôt que de demander à chacun une liste de mots-clés, le brainstorming est une technique d’enchaînement, un mot en entraînant un autre, d’où peuvent surgir de nouvelles idées. Ce brainstorming pourra se faire en plusieurs phases.

Une phase ouverte durant laquelle chacun s’exprime librement, suivie d’une phase de recentrage après avoir missionné les personnes de votre "comité de réflexion" à faire des sondages auprès des utilisateurs, à visiter les forums et autres blogs abordant vos thèmes produits, à consulter la presse et la concurrence, à chercher des synonymes (via par exemple le Dictionnaire des synonymes de l’Université de Caen, dictionnaire-synonymes.com, www.synonymes.com) afin de rebondir sur de nouvelles idées.

Enfin, cela montrera que le lancement ou la refonte de votre site marchand n’est pas le "caprice" du DG ou de la Direction Marketing, mais bien l’affaire de tous. Ce qui est toujours bon pour l’esprit de l’entreprise.

Mots-clés : l’affaire des spécialistes du référencement

Affiner : une fois la liste de mots clés et d’expressions définie, vient le temps de l’analyse, afin d’affiner les mots et expressions mis sur le papier. C’est ici affaire des spécialistes du Web et du référencement en particulier. Ces derniers, qu’ils soient en interne ou prestataires extérieurs, vont s’emparer de votre liste et soumettre votre sélection aux outils du web (n'oubliez pas de leur précisier sur quels moteurs vous souhaitez vous positionner en fonction de votre cible et du marché que vous souhaitez atteindre). Il s’agit ici notamment de :

  • Google Suggest (liste d’expressions qui apparaissent quand vous inscrivez votre requête dans le moteur),
  • Google Related Searches (liste des recherches associées à votre requête qui apparaissent en bas de la page SERP),
  • Google Trends (outil permettant d’identifier les périodes calendaires, pour chaque terme, les plus porteurs en termes de requête, ce qui permet au surplus de mettre en place un calendrier éditorial astucieux).
  • L’outil Keyplanner disponible sur Google AdWords  qui permet d’obtenir des idées supplémentaires de mots clés mais aussi d’éliminer ceux pour lesquels les requêtes sont marginales, comme d’identifier celles qui vous permettront de jouer sur le référencement naturel vs ceux où il faudra recourir à l’achats d’AdWords. Mais aussi, Microsoft ad Center, SemRush, Concentrate, Soovle… bref, ce n’est pas cela qui manque !
  • Sans oublier les recherches concernant l’accentuation ou non des mots clés, l’influence des singulier et pluriel sur le nombre de requête lié à vos expression, les mots mal orthographiés (un générateur de faute de frappe ou d’orthographe comme Outil SEO).

Notez que les résultats de ces analyses devront être transmis sous forme de rapport chiffré, expliquant en quoi ce mot-clé est banni (même s’il avait les faveurs du groupe lors de vos brainstormings), en quoi celui qui n’était pas plébiscité est important, quels mots clés pourront servir au référencement naturel et à quel période faudra-t-il vous y préparer, idem pour les expressions devant faire l’objet d’un référencement payant.

Mots-clés : les sélectionner en fonction de votre stratégie et de vos perspectives

Valider : l’analyse en main, vous avez le droit de ne pas être d’accord avec certaines préconisations des référenceurs. Cela ne signifie pas qu’ils aient tort, mais simplement que vous, et non eux, connaissez le chemin que vous souhaitez emprunter pour situer votre entreprise à 3 ou 5 ans… Et ça, les référenceurs ne peuvent le savoir. Je m’explique.

Certaines expressions ont une existence récente (ex. : "objet connecté"), mais au sein de votre entreprise tout le monde en parle (normal, c’est votre entreprise qui, la première, va commercialiser, sur le marché, un objet connecté). Donc, l’expression "objet connecté" fait partie de la liste issue du brainstorming. Seulement, à l’époque, personne n’avait jamais parlé, ni entendu parler d’"objets connectés", aussi en terme d’analyse sur les outils cités plus haut, cette expression n’avait aucun intérêt. Sauf que pour vous…

Vous m’avez compris, c’est une occasion unique de vous positionner sur ce terme d’autant que d’un point de vue ancienneté d’indexation, vos pages auront beaucoup de poids.

À vous de jouer !

5 votes. Moyenne 4.60 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.