Quels formats médias, accessibles aux PME / PMI / TPE, exploiter ?

Inbound marketing quels supports medias choisirEn utilisant la méthode "Comment élaborer sa stratégie Inbound Marketing ?" vous avez profilé vos suspects, prospects et clients (buyer personas). Vous avez donc une idée assez précise (si elle ne l'est pas encore complètement, elle le deviendra au fil de vos actions, c'est ce que l'on appelle le Lean Marketing) de leurs habitudes de consommation d'informations... 

C'est par là qu'il convient donc de sélectionner les supports médias qu'il vous faut retenir pour mettre en place votre stratégie Inbound Marketing. D'autant que les médias aujourd'hui à disposition pour transformer vos idées éditoriales en supports tangibles sont aussi nombreux que simples d'accès. Ce, que vous soyez une grande entreprise ou une PME / PMI / TPE. Il est important d'effectuer la bonne sélection des supports médias, car si vous retenez un média peut utiliser par vos suspects, autant dire que vos efforts pour attirer leur attention seront proportionnellement plus importants pour le même bénéfice. 

Les différents supports médias à disposition : avantages et inconvénients

  • Le blog (B2B / B2C) : classique parmi les classiques, le "bon vieux blog" est toujours efficace. Même si il a son revers : il faut l'entretenir. Et même si je crois qu'il faut mieux publier 3 articles pertinents par semaine, qu'en mettre en ligne 25 insipides par jour, il est important de mesurer le temps de mise en place que ce format réclame.
    • ​avantage : facile à mettre en oeuvre,
    • inconvénient : une fois mis en place, il faut maintenir le fil longtemps... Ce qui constitue aussi son intérêt car il peut évoluer avec les centres d'intérêt de vos suspects.
  • Le livre blanc (B2B / B2C) : un thème et des réponses... Bien conçu, c'est à mon sens un outil redoutable, car il créé l'envie (bien plus que le blog) en ce focusant sur un besoin particulier de vos suspects. D'autant que l'on ne peut y avoir accès qu'en laissant ses coordonnées (c'est une des raisons pour lesquelles il est si utilisé en Inbound Marketing), bref il faut "appartenir aux clubs" pour y avoir accès. Attention, il faut aussi savoir gérer correctement son architecture, le déroulé des informations qu'il renferme et être pédagogue. Tout comme il faut savoir dosé sa richesse. Pour ne rien vous cacher, je télécharge souvent des livres blancs "insipides", mal travaillés et qui ont l'effet inverse de celui escompté. Donc à manipuler avec précautions et savoir-faire.
    • avantage : un best pour capter des adresses,
    • inconvénient : à travailler intelligemment sinon il peut être ravageur pour votre image... Il constitue aussi un "coup ponctuel" et il faudra savoir relancer ultérieurement l'intérêt de vos suspects par d'autres moyens et/ou d'autres livres blancs. Attention aussi à rendre le livre blanc lisible sous différents formats (PDF, eBook...) en y incorporant des liens vers vos autres éléments éditoriaux (comme votre blog par exemple).
  • Le forum (B2B / B2C) : si vos produits / services sont complexes et / ou réclament de la technicité, le forum est une bonne idée. En outre, il a l'avantage de "transférer" le dur labeur de l'éditorial de vous aux membres du forum. Cependant, il n'est pas forcément facile de l'utiliser dans d'autres cas que ceux évoqués plus haut. Même si en réfléchissant bien, il ya toujours moyen de trouver une solution. Mais cela nécessite d'avoir un modérateur, car l'on ne peut laisser vivre des message "négatifs" sans y répondre !!!
    • ​avantage : vous lancez les sujets, les membres répondent et le contenu (référençable) se constitue rapidement...
    • inconvénient : doit être surveillé comme le lait sur le feu.
  • La vidéo (B2B / B2C) : média convivial par excellence, idéale pour faire de la démonstration produits, la vidéo est un vrai atout pour votre Inbound Marketing. Encore faut-il disposer d'une vidéo professionnelle (avec un scenario, des textes écrits, un cheminement logique) et non une sorte de "truc animé" réalisé avec un smartphone dans les mains tremblotantes du type qui passait dans le couloir à ce moment là. Bref, pas de vidéos sans pros !
    • ​avantage : correspond bien à certains publics et idéal pour créer de la viralité,
    • inconvénient : il faut disposer d'un peu de moyens pour la réaliser en faisant appel à des professionnels.
  • Le webinar (B2B) : média ponctuel (mais qui peut s'éterniser en donnant la possibilité d'accéder aux archives - visionnage en direct et en différé) c'est un outil pratique et très convivial. Vous en faites la promotion pour générer des inscriptions, vous organisez votre webinar et répondez en direct aux internautes, vous laissez la vidéo sur votre site...
    • avantage : personnalise la relation avec les internautes et fait vivre plus que votre enseigne mais aussi les gens qui se trouvent derrières...
    • inconvénient : comme dans le cadre de la vidéo, il faut avoir recours à des pros pour que l'émission proposée soi au top !
  • Le podcast (B2B / B2C) : créez votre émission de radio postcastable. Comme dans le cadre de la vidéo, c'est un support plus vivant qu'un livre blanc et plus ludique pour les internautes suspects. Et en plus de la vidéo, il peut facilement être écoutable dans les transports, y compris par ceux qui conduisent leur voiture.
    • ​avantage : plus pratique à mettre en oeuvre que la vidéo (il n'y a pas de décor), le posdcast est tout aussi ludique, même s'il est moins connu que la vidéo.
    • inconvénient : là encore, animer une émission radiophonique, cela ne s'improvise pas... Donc, le recours à des professionnels s'impose.
  • L'infographie (B2B) : média de la viralité par excellence, les gens sont friands de ces images concentrées d'infos. Aujourd'hui, l'infographie s'utilise essentiellement en B2B... 
    • ​avantage : très facile à mettre en oeuvre, d'autant qu'il existe de nombreux outils en ligne pour les réaliser.
    • inconvénient : n'a, à mon sens, pas encore d'utilité dans l'univers B2C, mais bon, ça se réfléchit...

Notez bien que vous pouvez aisément utiliser plusieurs formats médias pour mettre en place votre stratégie Inbound Marketing, en n'y donnant accès qu'après avoir obtenu les informations auprès de vos suspects. Cela permet d'agrandir la taille du filet tout en resserant ses mailles pour, pourquoi pas, identifier des suspects potentiels supplémentaires que vous n'aviez peut-être pas imaginé au préalable. C'est d'autant plus judicieux que vous avez la matière éditoriale pour le faire. Même s'il convient de toujours adapter la forme éditoriale au support utilisé (on ne constitue pas un blog comme un livre blanc).

De même, avant de fixer votre choix sur un média en particulier, regardez ce que font vos concurrents, histoire de vous démarquer en proposant quelques choses d'innovants.

Où intégrer ces différents médias ?

Une fois vos médias créés, vous devez les rendre accessibles en les mettant en ligne et en en faisant aussi la promotion... Cela va de la mise en ligne sur votre site, où sur le site dédié au produit ou à la prestation que vous proposez, en passant par un travail sur le référencement naturel voire payants et / ou une campagne d'e-mailings destinée à la promotion d'un de vos produits dont vous vous servirez pour indiquer l'existence de vos travaux éditoriaux, le tout en travaillant habillement la landing page qui permettra d'obtenir l'accès aux médias proposés par vos soins...

2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.