Comment éviter les fraudes téléphoniques technologiquement avancées ?

Avez-vous déjà entendu parler d’escroqueries impliquant des “appels manqués” ? Cette technique fait aujourd’hui l’objet d’une telle émulation que le gouvernement a décidé il y a quelques jours de publier un programme de prévention pour lutter contre ces “ping calls”. Le type de fraude où des services supplémentaires sont ajoutés à la facture d’un abonné sans son consentement (par exemple, des messages quotidiens contenant l’horoscope ou des nouvelles) est appelé bachotage. Techniquement parlant, le bachotage est possible parce que les compagnies de téléphone autorisent l’inclusion de services tiers sur la facture du client.

La fraude téléphonique, le nouveau canal pour les escrocs

Ces dernières années, la cyber security a fait l’objet d’une attention particulière. En effet, avec la résurgence et la sophistication croissante des agressions en ligne à grande échelle, les entreprises du monde entier ont dû tirer les leçons de ces événements et renforcer leurs défenses. En conséquence, les appels frauduleux se sont progressivement tournés vers des canaux alternatifs pour commettre leurs crimes. Le numéro de téléphone, moins médiatisé que l’ordinateur, est donc devenu un canal alternatif privilégié pour les escrocs. En effet, si les agents des centres d’appel se concentrent sur la satisfaction du client et la résolution des problèmes, ils peuvent beaucoup moins détecter les différentes techniques des fraudes téléphoniques avancées. Les appels frauduleux, généralement des manipulateurs professionnels, ont reconnu leur faiblesse. Grâce à l’ingénierie sociale, cela les aide à contourner des pratiques de securité dépassées. 

Comment éviter les appels frauduleux ?

Si vous avez un appel manqué, vous savez que vous ne rappellerez pas. Sauf si la personne vous a laissé un message bien sûr, et que vous reconnaissez la voix de votre banquier. Entrez le numéro dans un moteur de recherche ; vous pouvez utiliser les moteurs de recherche pour déterminer d’où provient un numéro. En entrant un numéro dans Google, le service qui passe l’appel ou les célèbres listes de ces numéros surtaxés s’affichent. Vous pouvez également rendre justice à votre balance en bloquant les numéros de téléphone inconnus qui tentent de vous joindre sur votre smartphone. Attention à ne pas aller trop vite pour bloquer le charmant barman pour les fraudes téléphoniques avancées à qui vous avez donné votre numéro vendredi soir… !

Une protection à plusieurs couches pour une sécurité renforcée

Face à des tactiques de contournement aussi sophistiquées, il semble évident qu’une seule couche de sécurité ne suffit pas pour protéger les institutions financières. Ces établissements devraient déployer des technologies avancées spécialisées dans la lutte contre les fraudes téléphoniques avancées, une approche à plusieurs niveaux étant proposée. Les dernières technologies dans ce domaine sont capables de reconnaître et de rassembler des éléments uniques pour chaque appel, tels que la localisation de l’appelant ou son démarchage téléphonique, l’empreinte sonore spécifique au système, le fait que l’application ait déjà été utilisée pour contacter l’entreprise ou non, etc… L’analyse de ces différents éléments permet de détecter les tentatives de fraudes téléphoniques avancées avec une grande fiabilité avant qu’elles ne deviennent un réel problème. Il est donc dans l’intérêt des institutions financières de mettre en œuvre ces technologies de manière proactive et aussi rapidement que possible. À l’heure où la lutte contre les fraudeurs s’intensifie, les entreprises doivent renforcer leurs mécanismes de sécurité, faute de quoi elles seront confrontées à de lourdes amendes et à une diminution importante de leur clientèle.