7 conseils pour sécuriser vos achats en ligne

achats en ligne

Publié le : 12 mai 20225 mins de lecture

Des études récentes ont démontré que plus d’un Français sur six a déjà réalisé des achats sur internet. Cette nouvelle pratique, en pleine expansion, attire logiquement des personnes malintentionnées, désireuses de vous arnaquer ou d’exploiter vos coordonnées bancaires. Heureusement, il est tout à fait possible d’éviter de telles désillusions. Il vous suffit tout simplement de mettre en application les conseils présentés dans le texte ci-dessous !

1. Vérifier le sérieux du site web

Vous devez prendre conscience qu’il est terriblement dangereux de faire confiance lorsque vous achetez sur Internet. Vous prenez en effet le risque de faire face, un jour ou l’autre, à des pratiques frauduleuses. Commencez par évaluer le sérieux du site. Assurez-vous par exemple que les obligations légales soient bien respectées, à commencer par la présence des conditions générales de vente et des mentions légales. Utilisez également les solutions numériques permettant de savoir si un site est fiable. N’hésitez pas non plus à prendre connaissance des avis laissés par les clients. Enfin, vérifiez bien les adresses web (URL) auxquelles vous vous connectez. Il est en effet très facile, pour un pirate, d’usurper la charte graphique d’un site marchand de bonne foi !

À découvrir également : Comment éviter les fraudes téléphoniques technologiquement avancées ?

2. Contrôler l’identité du vendeur sur les « market place »

Vous avez peut-être l’habitude de commander sur des « market place ». Dans ce cas, au lieu d’évaluer la fiabilité d’un site, il serait plus opportun de chercher à en savoir plus sur le vendeur. N’hésitez donc pas à entrer son pseudo dans un moteur de recherche. Associez des mots comme « arnaque », « escroquerie », « fraudes bancaires » ou « transactions frauduleuses » afin de lever tous les doutes.

À parcourir aussi : Comment détecter une connexion sur votre compte Facebook?

3. Ne payer que sur des sites sécurisés

Les sites sérieux proposent des pages sécurisées pour confirmer un paiement en ligne. Pour vous en assurer, vérifiez que l’adresse de la page débute bien par « https: » et non pas par « http: » (certains navigateurs affichent également un cadenas fermé ou ouvert en fonction des cas). Ce petit « s » supplémentaire change tout. Il indique que toutes les informations (dont les informations de paiement) transitant ici sont cryptées. Par conséquent, elles ne pourront pas être exploitées par des individus malveillants. Pour mieux connaître toutes les astuces limitant le risque d’arnaque sur internet, prenez contact sans plus attendre avec votre établissement bancaire.

4. Ne pas enregistrer vos coordonnées bancaires

Ne cédez pas à la tendance actuelle qui pousse les commerçants en ligne à vous demander de sauvegarder vos moyens de paiement (dont les mots de passe ou le numéro et la date de validité de votre carte bancaire). Il s’agit certes d’une idée intéressante afin de ne pas à revalider ces informations lors d’une deuxième commande. Mais c’est en même temps une prise de risque inconsidéré. Il suffit en effet qu’un pirate s’introduise dans la base de données du site pour récupérer tous les numéros de carte ainsi sauvegardés ! Libre à lui ensuite de les utiliser pour effectuer des achats en ligne ou pour les revendre sur le darknet.

5. Attention aux connexions sans fil !

Vous devez apprendre également à vous méfier des connexions en wifi. Certains de ces réseaux ne sont pas sécurisés. Il devient alors très simple pour des personnes malintentionnées de récupérer toutes les informations qui y transitent. Vous comprenez dès lors pourquoi il n’est pas recommandé de passer une commande en ligne lorsque vous êtes ainsi connecté. Préférez attendre d’être chez vous pour le faire en toute sécurité.

6. Se méfier des prix trop bas

Le consommateur reste constamment à l’affût des bonnes affaires. Cependant, cette quête constante des prix bas peut vous conduire à votre perte. Certains arnaqueurs n’hésitent pas à mettre en ligne de fausses boutiques en ligne ! Le client pourra accéder aux catalogues, passer commande, la régler (évidemment !), mais il ne recevra en réalité jamais son colis. Pour limiter ce risque, il semble judicieux d’éviter de commander des produits dont le prix de vente vous semble très en dessous des tarifs affichés par les sites concurrents.

7. Se servir d’une carte prépayée

Pour limiter le risque que votre numéro de carte bancaire arrive entre de mauvaises mains, il serait préférable d’utiliser une carte prépayée. Il vous suffit de la créditer d’un certain montant avant de procéder à des achats. Ce plafond de dépense constitue de plus une sécurité en cas de fraude. Vous ne pourrez en effet jamais être débité d’un montant supérieur à cette limitation !

La numérisation empêche-t-elle les ventes croisées ?
Comment éviter les fraudes téléphoniques technologiquement avancées ?

Plan du site